BIO : nouveau renoncement !

Par l’annonce faite hier au salon Tech & Bio, indiquant que l’État ne participerait plus au financement des aides au maintien bio, le ministre Stéphane Travert dit clairement au monde agricole et à la société : « le marché décidera » !

Soutenir le développement de l’agriculture biologique est une nécessité dictée par une triple urgence : l’urgence économique pour beaucoup de paysan-nes à qui la bio permet de dégager de meilleurs revenus tout en préservant leur santé, l’urgence alimentaire de beaucoup de citoyen-nes qui doivent pouvoir accéder à une alimentation de meilleure qualité, et enfin l’urgence écologique. Lire la suite

Publicités

CETA : LA CONF’ DENONCE UN TRAITE DESTRUCTEUR POUR L’AGRICULTURE

DKKxHCfXoAAJ2Ul

A la veille de l’entrée en vigueur du traité de libre-échange avec le Canada (CETA), la Confédération paysanne a participé à l’action qui s’est déroulée en début d’après-midi devant l’Assemblée Nationale pour dénoncer ce traité dangereux pour l’agriculture française ! En effet, le président Macron a pris la décision de valider l’entrée en vigueur anticipée de ce traité, et ce malgré les profondes inquiétudes qui subsistent pour l’agriculture française, et en particulier pour les éleveurs, inquiétudes soulignées dans un récent rapport commandé par le gouvernement. Lire la suite

Mouvement social : La Conf’ mobilisée contre la Loi Travail !

DKGAdlAXUAEyFt_

La Confédération paysanne reste mobilisée contre la Loi Travail et appelle les paysannes et paysans à prendre part aux manifestations jeudi 21 septembre. L’agriculture d’aujourd’hui est un avant-goût du monde que préparent les ordonnances d’Emmanuel Macron. Comment ne pas voir le parallèle saisissant entre la position d’un-e paysan-ne, qui doit aujourd’hui négocier seul-e face à un industriel les termes de son contrat de collecte, et celle, demain, d’un-e salarié-e, qui devra négocier les termes de son contrat face à sa direction et sans la protection d’un accord de branche ? Lire la suite

Fête de l’agriculture paysanne: 30 ans de luttes pour les paysan(ne)s

La fête 2017 de l’agriculture paysanne en Ardèche a accueilli plusieurs centaines de visiteurs(euses) ce samedi 16 septembre 2017 au parc Emile Planet de  St Julien en St Alban. Cette journée a fait la part belle à la mise en valeur des paysan(ne)s ardéchois(es) et de leurs produits grâce à un programme varié et très riche (randonnée dans les vignes, marché paysan, projection de films, repas concocté avec les produits locaux…). Grâce à divers artistes, elle a été également l’occasion de moments poétiques, drôles, intelligents, rythmés et surtout festifs !! Cette journée a surtout été l’occasion de mettre en avant symboliquement 2 évènements importants pour la Conf’ : ses 30 ans d’existence et la lutte contre l’accaparement de terres agricoles Lire la suite

BIGARD : VITE, UNE LOI POUR RÉEQUILIBRER LE RAPPORT DE FORCE !

En refusant de répondre aux questions posées par des député-e-s de tous bords lors de son audition devant la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, la société Bigard nous a rappelé hier que les industriels de l’agroalimentaire ne sont pas nos alliés. Seul un dispositif législatif et coercitif, décidé dans le cadre des Etats Généraux de l’Alimentation, permettra de rééquilibrer le rapport de force. Lire la suite

Loup : Le nouveau Plan Loup signerait l’arrêt de mort du pastoralisme !

Après la présentation du projet de nouveau Plan Loup 2018-2024, la Confédération paysanne alerte sur la volonté manifeste du gouvernement d’abandonner les éleveurs et éleveuses à leur sort. Pour autant, la Conf’ n’a pas claqué la porte, considérant le sujet trop grave et le temps dangereusement court pour faire modifier ce projet avant la fin de l’année. Lire la suite

Grandes cultures : Le marché mondial des céréales, un leurre pour le revenu paysan

La récolte de céréales affiche un rendement global bien meilleur qu’en 2016, et la qualité des grains est bonne. Mais cela ne saurait masquer l’alerte sur les prix très bas qui ne permettent pas aux paysannes et paysans de combler les coûts de production. Les zones intermédiaires sont d’autant plus touchées que les rendements sont, malgré tout, très hétérogènes. Dans ces zones moins productives, le rattrapage par rapport à 2016, année catastrophique, n’a pas toujours lieu.
Lire la suite

CETA : Les risques pour l’agriculture française rendus publics !

affiche paysan-nesHors TAFTA-page-001

La commission chargée, par le président Macron et le premier ministre Philippe, d’évaluer les conséquences sanitaires et environnementales du traité de libre-échange avec le Canada (CETA) a rendu son rapport aujourd’hui. Ce dernier confirme les craintes exprimées par la Confédération paysanne au sujet du CETA en matière d’agriculture. Aux dires des auteurs de ce rapport, le CETA ne fournit pas des conditions favorables aux objectifs de la transition agricole. Plus grave, il pourrait mettre en péril les élevages bovins allaitants, déjà en difficultés depuis plusieurs années. Lire la suite