Colza Clearfield : BASF doit cesser de tromper les paysans

Dgh-WOFWsAALNCp.jpg

La Confédération paysanne a mené ce matin une action dans les locaux de BASF-Agro à Ecully, près de Lyon, pour dénoncer la commercialisation des colzas Clearfield. Depuis une dizaine d’années, BASF développe des variétés de colza sous brevet Clearfield. Elles ont été rendues tolérantes à un herbicide par mutagenèse, une technique définie comme OGM par la directive 2001-18, mais exclue des règles d’évaluation, de traçabilité et d’étiquetage. Comme les variétés de tournesol Clearfield et Expressun, ce sont des OGM cachés qui colonisent nos champs. Lire la suite

Publicités

Bure : répression inadmissible contre les opposants à Cigéo

Bure CIGEO

La Confédération paysanne dénonce avec force l’opération policière menée mercredi à Bure et aux alentours à coups de perquisitions et d’interpellations dans des lieux de vie d’opposants au projet d’enfouissement de déchets nucléaires Cigéo. Ces procédures ont même conduit au placement en garde à vue de Me Étienne Ambroselli, avocat d’opposants à Cigéo. Lire la suite

Grande mobilisation citoyenne pour défendre les fromages fermiers

petition-img-44517-fr

La Confédération paysanne vient de lancer une pétition (Cliquez ICI) pour défendre le terme de « fromage fermier ». En une semaine, elle a déjà recueilli plus de 30.000 signatures. Elle s’adresse aux parlementaires et au Ministre de l’agriculture qui discuteront la semaine prochaine, au Sénat, de l’article 11 octies du projet de loi agriculture et alimentation qui ouvre la voie à un dévoiement du terme « fromage fermier ». Lire la suite

Révision ICHN : un nouveau zonage inacceptable

DSC04190'

La nouvelle carte ICHN en zone défavorisée simple (ZDS) a été finalisée par le Ministère. L’application du critère d’homogénéité territoriale, arrêtée sans associer les parties prenantes, ne règle rien. Et nous n’avons toujours pas de transparence sur l’application des critères. Demain, 4.700 éleveurs vont perdre une aide pourtant essentielle au maintien de leur activité d’élevage. La Confédération paysanne dénonce l’incohérence avec laquelle le Ministère a mis en œuvre les critères européens (données utilisées, interprétation des critères…) et refuse cette carte en l’état. Lire la suite

Blocage des raffineries : stop au double discours !

agrocarburants-tommy_v_1

La FNSEA mobilise donc ses troupes pour défendre les intérêts du groupe Avril, concurrencé par le pétrolier Total, pour capter le marché des agrocarburants. Pour rappel, le groupe Avril importe par an 200.000 tonnes d’huile de palme quand Total à La Méde s’est vu autoriser par l’Etat la possibilité d’en importer 300.000 tonnes par an.

Le revenu et l’avenir des paysannes et des paysans ne se jouent pourtant pas devant les raffineries mais dans les cabinets ministériels où régulièrement la FNSEA demande toujours plus de dérégulation, de libéralisme et toujours plus « d’accès au marché » ! On se souvient notamment de sa position très favorable aux accords de libre-échange avec le Maroc lorsqu’il s’était agi de mettre la main sur la filière huile ! Lire la suite

Occupation des vignes de Bolloré : la terre aux paysannes et paysans !

 

20180605_123549_resized.jpg

Soixante-dix militant-e-s de la Confédération paysanne venus de toute la France, dont son porte-parole national Laurent Pinatel, ont mené mardi 5 Juin une action d’occupation du domaine viticole de Vincent Bolloré à La Croix Valmer dans le Var. Cette action permet de dénoncer l’accaparement de terres exercé par ces financiers qui, en France et dans le monde, font du business avec les terres. Lire la suite

Commission européenne : une PAC post 2020 sans ambition ni orientation !

pac vue du sol

Alors que les crises agricoles se succèdent, que les citoyens remettent en question la légitimité des institutions européennes, la proposition législative de la Commission européenne pour la PAC post 2020 est sans ambition ni orientation pour l’agriculture européenne. Elle continuera donc à éliminer les paysan-ne-s, à dégrader l’environnement, le climat, la biodiversité et la qualité de notre alimentation. Ce projet n’a d’ailleurs plus grand chose à voir avec une politique commune, tant il renvoie le choix des mesures et des budgets à chacun des États membres. Ils y mettront le peu d’ambition qu’ils souhaiteront, avec le risque d’aggraver encore les distorsions de concurrence entre États. Lire la suite

Procès de la ferme-usine des 1000 vaches : le combat contre l’industrialisation de l’agriculture plus que jamais d’actualité

Deghr1AXkAASQxE

Six militants de la Confédération paysanne, dont son porte-parole national Laurent Pinatel, ont comparu ce matin devant le tribunal correctionnel d’Amiens suite aux actions syndicales de septembre 2013 et mai 2014 contre la ferme-usine des 1000 vaches. Cette audience civile avait pour objet de débattre du montant du préjudice réclamé par la partie civile : plus de 140.000 euros. Le jugement a été mis en délibéré au 13 septembre prochain, cinq ans après la première action contre la ferme-usine. Lire la suite