Climat : l’exigence de politiques publiques fortes pour agir réellement !

405856-marche-mondiale-pour-le-climat-le-8-decembre-2018-a-paris

La Confédération paysanne s’associe à la Marche pour le Climat organisée ce samedi partout en France. La COP 24 qui s’est ouverte dimanche en Pologne se tient dans une terrible indifférence, aucun des dirigeants du G20 n’ayant d’ailleurs fait le déplacement. Nous, paysannes et paysans constatons la situation alarmante sur le terrain : un manque d’eau particulièrement criant sur les 3/4 de la France, des sols qui restent secs voire exceptionnellement secs. A l’exception de la méditerranée où les conditions sont radicalement opposées, les quantités de pluies tombées entre septembre et octobre sont plus de quatre fois inférieures aux quantités absorbées par les plantes et les nappes. Lire la suite

Publicités

Lettre ouverte à nos concitoyen-ne-s, avec ou sans gilet jaune

Image associée

Nous paysannes et paysans de la Confédération paysanne défendons, dans le respect profond de la diversité de nos territoires et productions, l’urgence d’une justice sociale et environnementale au travers du projet d’agriculture paysanne. Et ce, au-delà des réflexes corporatistes. Certaines des revendications portées par le mouvement social des gilets jaunes trouvent un écho particulier pour les ruraux et les citoyens que nous sommes. Lire la suite

Mission foncier : pour une loi foncière ambitieuse !

Dtl_Q8lWsAAQHTc.jpg

La mission commune d’information de l’Assemblée nationale sur le foncier agricole vient de rendre son rapport. Si les co-rapporteurs diffèrent sur leurs recommandations, la Confédération paysanne salue les constats partagés : artificialisation galopante, reconnaissance des graves dangers des montages sociétaires, dérives du travail à façon, développement d’une agriculture de rente et de firmes ou encore investissements spéculatifs. Lire la suite

Plan Loups : prochaine étape, l’élimination des éleveurs et éleveuses ?

Le plafond de prélèvement de 51 loups a été atteint suite à l’abattage d’une louve dans la soirée du 27 novembre à Haute-Bléone dans les Alpes-de-Haute-Provence. En conséquence, seuls les éleveurs et éleveuses sont autorisés à mettre en place des tirs de défense simple. Bien entendu, le tir de défense en cas d’attaque doit être un droit universel pour les éleveurs et bergers mais les prélèvements de loups doivent être réalisés avant tout par les services de l’État car c’est de sa responsabilité ! Lire la suite

Dernière session chambre d’agriculture Ardèche de la mandature 2013-2019: Constat d’échec pour l’équipe sortante Fdsea-Ja !

Photo Chambagri 07.jpg

En 2013, la Confédération paysanne de l’Ardèche (forte de plus de 37 % des voix) a commencé cette mandature dans un esprit constructif puisque nous avons proposé dès le début d’être associé aux échanges et à la concertation en siégeant au bureau de la Chambre d’agriculture ; permettant ainsi que les enjeux de l’agriculture ardéchoise soient pris en compte dans la pluralité des opinions avec pour seul objectif qu’elle en sorte renforcée.

L’équipe sortante Fdsea-Ja a préféré privatiser encore un peu plus cet outil collectif qu’est la chambre d’agriculture en écartant de façon dogmatique toute autre voix et en recentralisant encore plus les pouvoirs décisionnels, tenus actuellement par une petite poignée seulement de paysans ! Lire la suite

La France doit se saisir de la prochaine PAC pour mieux reconnaître les surfaces pastorales

Les paysannes et paysans qui exercent sur les surfaces pastorales, en perpétuant un mode d’élevage à la fois traditionnel mais aussi renouvelé, sont l’avenir d’une agriculture en phase avec son temps : élevage en plein air, production d’une alimentation de qualité, maintien d’une activité dans des zones rurales qui seraient abandonnées, rôle environnemental fondamental dans des espaces parfois classés Natura 2000. Pourtant, ces surfaces, du fait de leur hétérogénéité, ne sont pas reconnues à leur juste valeur par la politique agricole commune. Sur la base des règles actuelles de la PAC, l’évaluation de l’éligibilité de ces surfaces et la manière de les contrôler est rendue difficile et très subjective. Lire la suite

Ces territoires pastoraux adaptés au changement climatique, mais abandonnés par l’État

arton7036

 » Aujourd’hui, des paysans tâchent de faire revivre ces surfaces pastorales, mais se heurtent à une politique agricole fixant des normes parfois déconnectées de la réalité de leur travail et des territoires. Avec pour conséquence de les exclure des aides publiques, alors que ces territoires et leurs pratiques pastorales se révèlent particulièrement résistants aux aléas climatiques. » (…)

Cliquer ICI pour lire le Reportage de Bastamag en Ardèche chez Fanny Métrat illustrant la lutte menée par la Confédération Paysanne pour une meilleure reconnaissance des territoires pastoraux (28 Nov 2018)

Une Chambre Régionale d’Agriculture éloignée des paysans

DtBDDq_U8AA5QCN

À quoi sert une Chambre Régionale d’Agriculture ?

Une Chambre d’agriculture est là pour favoriser et faciliter l’installation agricole. Mais comment peut-elle obtenir le moindre résultat lorsqu’en 3 ans et en pleine réforme de l’installation, à l’échelle de Rhône-Alpes, la commission Installation/Transmission, présidée par Raymond Vial (responsable de l’Installation/Transmission à l’APCA), ne s’est pas réunie une seule fois ? Lire la suite

Pour une viticulture paysanne, enracinée, rémunératrice et durable.

La Confédération paysanne de l’Ardèche a organisé une ferme ouverte jeudi 22 novembre au Domaine du Vialat à Lablachère. L’Ardèche représente 21 % des surfaces plantées en vignes dans la région AURA et est, de ce fait, le 2ème département producteur de la région.* La viticulture ardéchoise est une viticulture diversifiée où se mèlent AOC très connues et IGP de qualité, caves particulières et caves coopératives, vins traditionnels, bio ou natures… Les témoignages des viticulteurs et viticultrices de la Confédération paysanne, représentants de cette diversité, ont permis d’illustrer l’importance de proposer un projet fort pour cette filière.

Lire la suite