Lettre ouverte au Président de la République: Une Politique agricole et alimentaire post 2020 forte et ambitieuse, en accord avec votre discours à Rungis

Monsieur le Président, Des discussions cruciales sur l’avenir de la Politique agricole commune (PAC) s’ouvrent. Cette politique, unique en son genre puisque symbole de la construction européenne, ne répond plus à la situation : les crises agricoles se succèdent en éliminant les paysan.ne.s les uns après les autres, une alimentation qui inspire la méfiance des consommateurs, des territoires ruraux qui souffrent, l’environnement se dégrade, etc. Cette PAC ne protège plus ni les paysans et les paysannes, ni les consommateurs et les consommatrices. Elle ne répond pas aux enjeux majeurs d’une alimentation sûre, saine et durable; elle n’est pas adaptée aux enjeux majeurs du dérèglement climatique ou de la fracture territoriale. Il est grand temps de fonder autrement la politique agricole et alimentaire, au regard des graves défis qui nous attendent. Lire la suite

Publicités

Pour une politique agricole ardéchoise ambitieuse !

DSC_0913'

Mardi 14 Novembre 2017, une délégation de la Confédération Paysanne de l’Ardèche a accueilli Sabine Buis, nouvelle vice-présidente du Conseil départemental de l’Ardèche en charge de l’agriculture, sur la ferme de David Loupiac, paysan à Désaignes,

La Confédération Paysanne a ainsi eu l’occasion de présenter son projet agricole pour le département que nous porterons de nouveau ce jeudi 16 novembre lors de la Conférence agricole départementale à laquelle nous sommes invités pour la 1ère fois. Nous avons souhaité mettre en valeur tout le travail fourni par les paysan.ne.s ardéchois afin de valoriser le territoire et de proposer des produits de qualité. L’agriculture ardéchoise est une agriculture innovante, attractive, employeuse de main d’œuvre qui doit être soutenue. Lire la suite

EGA : les annonces doivent engager ceux qui les font

EGA

La charte d’engagement pour une relance de la création de valeur et pour son équitable répartition au sein des filières agroalimentaires françaises a été signée par la Confédération paysanne ce mardi 14 novembre 2017. Nous considérons cette charte comme la première pierre d’une fondation solide que devra constituer la loi sur un revenu pour les paysans. Le discours de Rungis doit être maintenant traduit en actes en faveur de la rémunération paysanne et de la transition agricole et alimentaire, que ce soit du côté des pouvoirs publics que du côté des acteurs des filières alimentaires.  Lire la suite

La Via Campesina répond à la COP23 par l’agroécologie paysanne

Cop-23-3-765x265

Les paysannes et les paysans, les petits agriculteurs et les peuples indigènes “nourrissent le monde et refroidissent la planète”. C’est ce que le mouvement paysan mondial, La Via Campesina, a avancé à Bonn, en Allemagne, lors des réunions sur le climat de la COP23. Lors des négociations officielles mais aussi au Sommet des Peuples sur le climat, où les mouvements sociaux se sont réunis pour élaborer des stratégies pour des alternatives au capitalisme et à sa crise climatique. Lire la suite

FCO : Les éleveurs ne doivent pas payer les pots cassés de la logique exportatrice

vache

Un veau et sa mère diagnostiqués positifs pour la maladie de la langue bleue suffisent à dérouler des mesures totalement démesurées. Vaccination, désinsectisation obligatoires d’un million de bovins et ovins dans 5 départements et blocage des mouvements d’animaux pour 12 départements se trouvant en zone de surveillance et de protection ! Ces mesures imposent des contraintes abusives aux éleveurs et en particulier à ceux qui doivent rassembler et rentrer leur troupeau pour l’hiver et sont en zones montagneuses, où les températures baissent vite.
Lire la suite

État Généraux de l’Alimentation : Le plan de la filière laitière doit montrer l’exemple

lait

La diversité des savoir-faire est forte sur nos territoires, l’excellence laitière assurée en premier lieu par les éleveurs. Pourtant, les dysfonctionnements de la filière persistent à l’instar de l’épisode actuel du beurre. Suite au discours du Président de la République le 11 octobre à Rungis, l’interprofession laitière (CNIEL) se doit d’être à la pointe de la transition agricole et de la montée en qualité pour répondre aux enjeux majeurs liés au revenu paysan et aux attentes citoyennes. Lire la suite

Avis du Haut Conseil des Biotechnologie :un épais brouillard pour cacher les nouveaux OGM !

ogm jenveux pas

Le Haut Conseil des Biotechnologies a choisi la trêve de la Toussaint pour publier en catimini son avis sur les nouveaux OGM. Après un premier avis entaché de la censure d’une position divergente qui a provoqué début 2016 la démission de 8 de ses membres avant d’être rétrogradé au rang de « rapport intermédiaire », il a attendu près de 2 ans pour proposer le 2 novembre un processus d’aiguillage piloté par des aveugles. Lire la suite

FERME-USINE DES 4000 BOVINS : MARCHE DES PAYSAN.NE.S ET CITOYEN.NE.S LE 7 NOVEMBRE A DIGOIN (71)

23131805_1293936377378147_6465756974548532338_n

4000 bovins dans le but de conquérir le monde ! Voici la nouvelle invention des promoteurs de l’industrialisation de l’agriculture pour la viande bovine. Chine, Maroc et bientôt la lune, ils nous promettent une agriculture industrielle qui s’exporte partout dans le monde.
Pourtant, les éleveurs payent déjà cette stratégie : la filière charolaise est en crise structurelle depuis vingt ans ! Alors que le commissaire enquêteur devrait rendre ses conclusions, la Confédération paysanne manifestera contre ce projet le 7 novembre à Digoin. Lire la suite