Archives pour la catégorie Ce qu’en pense la Conf’

Bouclage des petits ruminants : le Conseil et le Parlement européen doivent s’engager !

une-282.jpg

Un nouveau règlement européen sur l’identification des petits ruminants est destiné à s’appliquer dès 2021. Ce texte prévoit des assouplissements importants, en particulier le remplacement de la boucle électronique par un tatouage pour les animaux adultes et par une unique boucle non-électronique pour les animaux de moins d’un an destinés à quitter directement l’élevage pour l’abattoir. C’est une avancée pour l’élevage paysan, tel que nous le pratiquons.

Lire la suite

Publicités

Sécheresse : l’action des pouvoirs publics doit être urgente et cohérente !

Malgré les innombrables alertes qu’il a reçues depuis le printemps, le ministre de l’agriculture a attendu le coeur de l’été pour annoncer des mesures pour aider les paysannes et paysans victimes de la sécheresse. Faute d’action politique en temps et en heure, nous nous retrouvons aujourd’hui dans une situation alarmante : un manque abyssal de fourrage, faisant suite à une année déjà critique qui a limité la constitution de stocks. Nombre d’éleveurs se retrouvent à devoir alimenter les animaux comme en hiver… alors que la disponibilité des fourrages est médiocre et que leurs prix flambent.

Lire la suite

Solidarité des paysan(ne)s avec les plus démuni(e)s : Ramassage solidaire des fruits touchés par la grêle à Glun (07) !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mardi 16 juillet, la Confédération paysanne de l’Ardèche a organisé un ramassage solidaire des abricots touchés par la grêle le 15 juin, sur la ferme de Régis Gonnet, arboriculteur à Glun (07). Plus d’1 Tonne d’abricots ont ainsi été ramassés et redistribués à des associations locales : Secours populaire, RESF, Restos du cœur, Secours Catholique, Confits du Coeur de romans, Banque alimentaire…

La Confédération paysanne a toujours milité pour une agriculture paysanne et une alimentation de qualité accessible au plus grand nombre. La lutte contre le gaspillage alimentaire est également un engagement au cœur de nos principes.

Enfin, la solidarité est la valeur de fond du projet de société que nous portons : solidarité avec les plus démuni(e)s, solidarité avec les associations de la société civile travaillant au quotidien pour accompagner les personnes en situation difficile ! Lire la suite

Mercosur : la Confédération paysanne appelle le Parlement européen à ne pas ratifier

D-Zff3nW4AAtRRJ.png large

 

La Confédération paysanne appelle les député-es européen-nes à s’engager à ne pas ratifier l’accord de libre-échange conclu ce week-end à Bruxelles entre l’Union européenne et les pays du Mercosur. Elle s’oppose à cet accord UE / Mercosur, comme à tous les accords de libre-échange, qui est un symbole de la fuite en avant d’un système à l’export pourtant à bout de souffle dans le domaine agricole.

Il est inadmissible car il sacrifie l’agriculture et l’élevage sur l’autel d’un commerce cannibale et d’une course folle à la concurrence effrénée au détriment des paysan-nes, de la souveraineté et de la sécurité alimentaires mais aussi du climat, de la planète et des êtres humains. Lire la suite

La Confédération paysanne de l’Ardèche mobilisée pour défendre une agriculture paysanne et fermière

bandeau_hd.jpg

Lors de la session à la Chambre d’agriculture départementale à Privas Mardi 25 Juin 2019, la Confédération paysanne de l’Ardèche a déposé 4 motions et est intervenue à de nombreuses reprises pour soutenir les paysan(ne)s face aux violents aléas climatiques (grêle du 15 juin) et pour les défendre face à des attaques de plusieurs sortes : imposition de normes agro-industrielles, concurrence économique déloyale, précarité des retraites agricoles, … Lire la suite

Grêle : le gouvernement doit financer des aides pour gérer l’urgence et assurer l’avenir des producteurs-trices

L’état des lieux des dégâts causés par le violent orage de grêle dans la région AURA n’est même pas encore terminé qu’il nous oblige à regarder la réalité en face : des centaines de fermes ont été touchées, avec des pertes dépassant souvent 80 % des récoltes de fruits, légumes, fourrages, grandes cultures, vignes, PPAM, fleurs… Tous les secteurs sont touchés, y compris l’apiculture qui pâtira sévèrement de l’absence de fleurs de châtaigniers en Ardèche.

Au-delà de ces pertes de revenus déjà colossales, il est aujourd’hui impossible d’estimer l’impact de cet épisode de grêle sur la prolifération des maladies végétales dans les prochains mois et sur le retour en production des vergers et des vignobles l’année prochaine.

Lire la suite

Grêle, retraites, lait cru, … La Confédération paysanne de l’Ardèche expose ses propositions à Mme la députée Michèle Victory

Rencontre 1 Conf'07-Michèle Victory 21 Juin 2019.jpg

La Confédération paysanne de l’Ardèche a reçu Mme Michèle Victory, Députée du Nord Ardèche vendredi 21 Juin à Glun sur la ferme de Régis Gonnet afin notamment de constater les importants dégâts de l’épisode de grêle du 15 Juin: ses vergers d’abricots sont touchés à 100% et ses vignes en St Joseph ont été également très impactées (certaines parcelles touchées entre 80% et 100% de la récolte)
Alors que les déclarations de Didier Guillaume, Ministre de l’agriculture, ne sont pas du tout rassurantes pour les paysan(ne)s, nous en avons profité pour demander à Mme Victory de faire remonter nos attentes: Lire la suite

Congé maternité : une avancée qui doit s’accompagner d’un accès privilégié au remplacement

Le droit à la maternité dans le monde agricole vient d’enregistrer une avancée importante avec la publication ce 16 juin d’un décret d’application de la loi de financement de la sécurité sociale 2019. Avec l’allongement de la durée du congé maternité de 2 à 8 semaines minimum, le droit des paysannes s’aligne enfin sur celui des salariées et les paysannes se voient ainsi mieux protégées pendant cette période où le travail peut être à risque. Lire la suite

Grêle : Les Confédérations paysannes Ardèche et Drôme mobilisées pour le soutien en urgence des paysan-ne-s dans la détresse

64661734_10156577040447809_3919585088450330624_n.jpg

Après le violent orage de grêle qui s’est abattu sur nos départements samedi 15 juin, dévastant les cultures fruitières et castanéïcoles, le vignoble, les serres et productions légumières et horticoles, les céréales et impactant aussi l’apiculture, les paysan-ne-s attendent des mesures à la hauteur des préjudices. Lire la suite