Tous les articles par confpays07

Pour une agriculture de montagne diversifiée, valorisée et protégée !

DSC04855.JPG

La Confédération paysanne de l’Ardèche a organisé une ferme ouverte ce mercredi 7 novembre sur la ferme du Pré de Mazan au Cros de Géorand pour mettre en valeur l’importance d’une agriculture de montagne qui fournit des produits de qualité, avec une forte valeur ajoutée sur des territoires difficiles. Lire la suite

Publicités

Les distributeurs de belles promesses : ça suffit !

leshypersecrasentlespaysans.jpg

Intermarché autoproclamé « producteurs-commerçants » ; Carrefour « militant activiste » ; Auchan en colon des champs ; Leclerc en joueur invétéré des prix les plus bas ; Système U, Casino, et les autres, s’il en reste au vu du monopole du secteur… Les voici qui accourent en sauveur des consommateurs-trices et des paysan-ne-s. Ils vont tout offrir : éthique environnementale, qualité des produits, rémunération des paysan-ne-s… Et tout ça au moindre prix ! Lire la suite

Procès de Pau : la lutte contre l’industrialisation de l’élevage encore criminalisée

DrPsYT5WoAA9I6G.jpg

Plus de 400 personne se sont mobilisées lundi 5 Novembre à Pau, à l’appel de la Confédération paysanne, pour soutenir Panpi Sainte Marie, éleveur et secrétaire général de d’ELB (Euskal Laborarien Batasuna) et Cathy Chabalgoity éleveuse à Barcus, qui comparaissaient devant le tribunal correctionnel pour avoir empêché l’abattage préventif de canards sains lors d’un épisode de grippe aviaire en 2017. Lire la suite

L’inquiétante victoire du candidat d’extrême droite, champion de l’oligarchie terrienne brésilienne

images

Dimanche le verdict est tombé au Brésil. Le candidat d’extrême droite, dont les déclarations font froid dans le dos, a été élu. Durant la campagne, Jair Bolsonaro s’en est notamment pris aux Amérindiens et aux paysans sans terre : « Il faut éradiquer les Indiens, c’est un peuple trop indolent », a-t-il asséné pour les premiers, qualifiant les seconds « de terroristes », qu’il chasserait « coups de fusils ». Lire la suite

Sécheresse : la situation exige de réagir bien plus vite

La Confédération paysanne alerte depuis des mois sur la situation de sécheresse qui touche les paysan-ne-s. Nous avons tenu un secrétariat national décentralisé dans la région Grand-Est après avoir organisé une opération fourrage interdépartementale en Bourgogne Franche-Comté. La réunion d’un comité des calamités agricoles annoncée pour « fin novembre, début décembre » arrive donc bien tard. Lire la suite

Rester fermes face aux violences anti-élevage

_DSC0041.JPG

La Confédération paysanne condamne le radicalisme de celles et ceux qui veulent imposer leur régime alimentaire à tou-te-s, notamment par la violence verbale, matérielle et physique. Une énième ligne rouge a été franchie avec l’appel aux « Journées du sang versé » par l’association 269life. L’État doit condamner fermement ces initiatives d’appel à la haine et à la violence. Lire la suite

VIVEA doit renoncer à supprimer la formation « émergence »

DSC_0046-4.jpg

Une cinquantaine de paysan-ne-s de la Confédération paysanne a bloqué ce mardi 23 Octobre 2018 la réunion du conseil d’administration du fonds de formation VIVEA dans le 17e arrondissement de Paris pour protester contre la suppression des financements consacrés au dispositif de formation « émergence ». Cette décision devait être entérinée ce matin par les membres du conseil d’administration de VIVEA dans le cadre de la révision du financement des formations à l’installation. Devant le refus de dialogue des membres du CA, la Confédération paysanne a ensuite manifesté devant le siège de VIVEA et déposé une à une les 500 pages de la pétition* lancée avec le réseau InPACT et qui a recueilli plus de 19.300 signatures. Lire la suite

Lettre ouverte au Syndicat Français des Miels (SFM) contre le dénigrement des apiculteurs et apicultrices en vente directe !

BAT_LettreOuverteAPISvsSFM-1.jpg

Alors que l’interprofession des produits de la ruche INTERAPI s’est récemment créée, associant l’ensemble de la filière, l’organisation des négociants SFM, dont fait partie la Famille Michaud Apiculteurs, continue à dénigrer les apiculteurs.trices qui commercialisent leurs miels en vente directe. Des prises de parole individuelles et collectives de négociants sont empreintes d’irrespect et de calomnie pour le travail des apiculteurs.trices. On peut retrouver la dernière en date dans l’article de la revue LSA « Loi EGALIM : le miel contraint de détailler ses pays d’origine », publié le 10 octobre 2018. Lire la suite